MASTER THROWDOWN 2017-2018 WOD 3 et résultat final

Salut à tous, il faut bien clôturer un jour l’histoire des masters Throwdown 2017 alors voilà quels étaient les éléments du dernier WOD de qualification et quel est mon résultat final.

Alors, qu’est ce que les organisateurs nous avaient inventé ? L’annonce était claire, le WOD3 se nommait the » Nasty Girls » ? Un mélange de Fran,Elisabeth et Diane, repartit en trois WOD de type 9-6-3, l un après l’autre, et puis emballé, c’est pesé, aux candidats de jouer. Vous l’aurez compris les filles nous en ont fait voir de toutes les couleurs

Le plus dur avec ce WOD, ça aura été une nouvelle fois toute la mise en place du matériel afin de pouvoir tout coller dans le champ de la vidéo avec l’athlète, le chrono, le juge les barres etc.

Je ne vous raconte pas le casse-tête pour faire un plateau avec tous ces éléments, Thruster + Pull-Up, Squat Clean + Ring Dips, Deadlilfts + Hand stand Push-Up.

Ce fut une grande opération de déménagement, je bouge tout un peu partout et je deviens vite très envahissant pour tout le monde, je me retrouve à utiliser la salle comme si j’étais tout seul… J’entends d’ailleurs encore la petite voix du coach dire:

Ça va aller ? Tu es à l’aise Franky ? Si le cours te gêne on peut te laisser cette partie de la salle aussi ?

Et moi de répondre non, non c’est bon, mais, je ne voudrais pas abuser, mais si je peux avoir une juge volontaire en plus …..  ;-).

Bref, tout ça pour dire à ces messieurs les organisateurs de compétitions, que c’est bien beau d’être inventif pour les WODs, mais il faut penser au gars dans les salles et à l’espace de travail, il faut rester raisonnable dans la constitution d’un WOD de qualification il y a aussi des adhérents qui font cours et les box sont rarement ouvertes la nuit.-).

Bon, une fois tout installé comme d’habitude j’ai fait une cession de test avec plus tard le WOD réellement. La petite équipe qui participe au master Throwdown est toujours OK, mais on sent bien que l’enthousiasme du début tombe un peu, on n’est pas trop bien dans le classement et ce dernier WOD pour les filles et un peu plus difficile, elles redoutent les Rings Dips.

Lors de mon test j’étais certainement déjà un peu malade, j’ai fini le WOD avec les poumons en portefeuille et suis tombé malade deux jours.

Je referais le WOD trois jours plus tard dans en last minutes, ce n’est pas tellement dans mes habitudes, car si je fais une erreur, c’est mort, plus moyen de le refaire.

Ca aussi, cela fait partit de la stratégie comment bien organiser son temps pour avoir une marge en cas d’erreur pour pouvoir refaire le WOD, spécialement si le jugement vidéo nous sanctionne en indiquant trop de No REPs.

Le jour J j’avais ma stratégie, qui était que sur le premier WOD (Fran) je ferais les Thrusters et Pull-Up unbroken et cela a payé, je m’en sortirai pas mal, et finirai tous les éléments des trois girls en 10 minutes 01s.

Bien juger, et soutenu par Frédéric, qui ne m’a pas fait de cadeaux avec quelques No REPs sur les Rings Dips et Hand stand push-Up. C’était Jugement normal et justifier, car se mettre en condition proche de la compétition lors des qualifications, ça aide et ça rend service, combien sont déçus de leurs juges pendant les compétitions parce que leurs mouvements ne sont pas conformes aux bases du CrossFit parce que dans leur box personne n’ose leur dire No REPS.

Le résultat total des qualifications sera correct j’aurai eu un WOD de mauvais le premier (37e) mais deux bons résultats sur le WOD 2 (10e) et le WOD 3 (10e) au final je finis 15e trois places de la sélection, je ne suis pas déçu je finis dans le top 20 ce qui était mon objectif en démarrant les qualifications et tant pis pour la compétition ce sera pour la prochaine fois.

Néanmoins j’irai faire un tour à la compétition, histoire de voir à quoi ressemblent mes adversaires européens et juger sur pied ce qu’il me manque en dehors de ce que je sais déjà.

 

Prochaines étapes les French Throwdown et l’Europeen Master Throwdown

Advertisements

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.